Jaune tendre

30emeCahier2emeAnneePlanche1-Detailjaune300lm.gifLa couleur de la robe de cette petite maîtresse du XVIIIe siècle est ce qu'on appelle alors d'un 'jaune tendre'. Elle est à la mode de vers 1780. Elle a une coiffure avec des cheveux bouclés et tombant droits dans le dos.

© Article et photographie LM

Voir les commentaires

Liens vers des maisons de ventes aux enchères françaises

Le lundi je publie dans ce blog, depuis quelques semaines, un article sur l'actualité des ventes aux enchères. À Paris celles-ci ne vont pas vraiment reprendre avant le 21 janvier 2015. Alors en attendant voici quelques liens vers de nombreuses maisons de ventes aux enchères françaises :

Ader / Aguttes / Alde / Alliance Enchères / Anaf / Aponem / Art-Richelieu / Artcurial / Artcurial-Deauville / Artemisia / AuctionArt / Audap-Mirabaud / Bailly-Pommery & VoutierBeaussant-Lefèvre / Besch Cannes Auction / Biarritz-enchères / Biblioroom / Binoche Renaud Giquello / Blanchet & Associés / Boisgirard / Bondu-L'Huillier / Boscher-Studer-Fromentin / Brissonneau / Camard & associés / Castor-Hara / Catherine Charbonneaux / Chayette-Cheval / Chevau-Légers Enchères / Chochon, Barré & Allardi / Christie's / Cornette de Saint Cyr / Coutau Bégarie / Cp de Metz / Crédit Municipal de Paris / Delorme & Collin du Bocage / Delvaux / Doutrebente / Drouot estimations / Edgar Daval / Enghien HdV / E.V.E / Éric Caudron SVV / Europauction / Farrando-Lemoine / FauveParis / Ferri / Folkcollection / Fraysse & Associés / Giafferi / Granville-enchères / Gros & Delettrez / HdV Compiègne -Loizillon / HdV de Chatou / HdV Nice Riviera / Holz-Artles / Jonquet / Joron-Derem / Kahn-Dumousset / Kapandji Morhange / Lafon SVV / Lasseron & associés / Le Brech & Associés / Le Floc'h Guillaume / Libert / Liladam Enchères / Lombrail & Teucquam / Lucien Paris / Marc-Arthur Kohn / Marie Françoise Robert / Massol / May - Duhamel & Associés / Mercier & Cie / Millon & Associés / Morand SVV / Néret-Minet Tessier / Oger & Blanchet / Oriot & Dupont / Pescheteau-Badin / Pestel - Debord / Piasa / Pierre Bergé & Associés / Poette & Associés / Rennes-enchères / Rieunier & Associés / Rossini / Sgl-encheres / Siboni SAS / Sotheby's / Tajan / Thierry de Maigret / Toledano / Var Enchères / Versailles Enchères / Villanfray & Assosciés / Yann Le Mouel.

La SYMEV (Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires) propose un annuaire des MVV de France sur son site.

Artvalue répertorie toutes les maisons de ventes du monde entier (avec leurs résultats).

© Article LM

Voir les commentaires

Saluer à la française

JardinBaujonSalut300lm.jpgQuand on s'intéresse au passé, on constate combien la France aujourd'hui a perdu de ses belles manières. Le bonjour par exemple était très différent d'aujourd'hui. J'en ai déjà parlé. Le salut consistait à se pencher en avant ou faire la révérence. On ne se touchait pas pour saluer, mais beaucoup entre amis, en famille … Par affection, on se tenait par la main, le bras, la taille etc. , et on se 'baisait' (se faisait des baisers).

IncroyablesAmis2-300lm.jpg

Voir aussi les articles : L'aimable ; La civilité ; Cours de politesse et de belles manières ; Le Petit-maître en Chenille ; L'embrasseur ; Bicher et baiser etc. Je rappelle que j'ai écrit un livre sur l'élégance consultable ici.

© Article et photographies LM

Voir les commentaires

Modeux de 1893, 1880 et 1860.

1893.jpg1880.jpg1860.jpgTrois chromolithographies, de la fin du XIXe siècle ou du début du XXe, de la série « Les modes comiques ».

Photographies : La première chromolithographie « 1893 » représente un couple koksnoff constitué d'une 'fin de siècle' ayant du vlan et d'un pschutteux viveur.
La seconde « 1880 » met en situation deux gommeuses et un gommeux copurchics.
La troisième « 1860 » exhibe deux cocodettes et un cocodès.

© Article et photographies LM

Voir les commentaires

Bonnes Fêtes !

TresBonnesFetesDeFinDAnnee-.jpg

Nous nous retrouverons dès le 1er janvier 2015 sur ce blog qui continuera de publier chaque jour à 9h du matin un nouvel article.

Voir les commentaires

Conduite sportive sous le Second Empire

AllantAuxCourses300lm.jpgAllantAuxCoursesDetail300lmSous le Second Empire (règne de Napoléon III de 1852 à 1870) il est de bon ton de conduire soi-même sa voiture au bois et autres endroits en vogue. labicheauboiscentreassiette300lmC'est la mode du cheval, du sport ... Il est aussi chic d'avoir un chasseur, c'est à dire un domestique qui monte soit à l'arrière, soit sur le siège de la voiture à côté du conducteur.

Dans les deux iconographies présentées ici le chasseur est petit, se tenant raide et les bras croisés sur sa poitrine.

Photographies ci-dessus et à gauche : Dessin d'époque napoléon III, crayon sur papier teinté (28 x 21 cm), avec la légende : « Allant aux courses », sans doute de Longchamp au bois de Boulogne.

Photographie de droite : Centre d'une assiette de Choisy-le-Roi représentant : « La biche au bois. » « Avec changements à vue, et nombreux trucs. » La scène se passe au bois de Boulogne, promenade à la mode déjà au Moyen-âge. Sur l'aile de l'assiette « L'année 1866 » est inscrite. 'Biche' est le nom que l'on donne à certaines petites-maîtresses à cette époque.

© Article et photographies LM

Voir les commentaires

Photographies prises par des visiteurs au château de Versailles depuis 1900.

PhotoVersailles1900.jpg

Le château de Versailles propose depuis le 16 décembre un nouveau site internet présentant des photographies prises par ses visiteurs depuis le début du XXe siècle jusqu'à aujourd'hui. Cliquer ici pour y accéder.

Voir les commentaires

La gravure allemande à la Renaissance

Thetis-Chiron.jpgLe Musée des Beaux-Arts de Caen présente jusqu'au 8 mars 2015 l'exposition La gravure allemande à la Renaissance rassemblant autour de deux cents exemples de ces estampes.

Cette exposition offre « un panorama de la production graphique allemande dans la première moitié du XVIe siècle, une production d'une richesse d'invention et d'une qualité technique rarement égalées. Les œuvres exposées, toutes issues de la collection Mancel conservée au musée des Beaux-Arts, permettent en outre d'évoquer une page d'histoire particulièrement dense, marquée en particulier par de grands bouleversements politiques, économiques et religieux. »

Photographie de gauche : Thétis et Chiron, gravure au burin de Georg Pencz, 1543. © MBA Caen.

Photographies ci-dessous : Saint Jérôme dans sa cellule, gravure au burin d'Albrecht Dürer (1471-1528), 1514. © MBA Caen.DurerSaintjerome.jpg

Voir les commentaires

Le Musée de l'éventail demande de l'aide

MuseeDeLEventail.jpgPour tous ceux qui s'intéressent au devenir du Musée de l'éventail à Paris cliquer ici.

Voir les commentaires

Prolongation de l'exposition 'Portraits de l’époque romantique'

Louise_Hersent_detail.jpgLouise_Hersent300.jpgGillot_St_Evre.gifL'exposition Portraits de l’époque romantique. Une passion de collectionneur, est prolongée jusqu’au 10 mai 2015. Elle réunit un ensemble de peintures, miniatures, dessins et objets du XIXe siècle.

L'intérêt de cet évènement réside notamment dans le fait que ces oeuvres sont mises en situation dans un contexte d'époque, dans l'esprit du temps. 

« Parmi ces œuvres figurent les tableaux d’Achille Devéria, Henri Decaisne, Claude-Marie Dubufe, Camille Roqueplan et d’autres peintres très représentatifs de la peinture des Salons et du goût pictural de l’époque (Léon Cogniet, Gillot Saint- Evre, Pierre Duval Le Camus, Guillaume Lépaulle, Adèle Grasset). »

Photographie du haut et de gauche : « Louise Hersent, née Mauduit (Paris, 1784-1862). Portrait d’une jeune femme portant une robe blanche, avec un châle de cachemire, accoudée à une méridienne, 1834. Huile sur toile. »

Photographie de droite : « Gillot Saint-Èvre (Bault-sur-Suippe, 1791 – Paris, 1858). Portrait d’une princesse de Bragance, 1832. Huile sur toile. »

Voir les commentaires

Rameau et la scène

TraiteDeLHarmonie.jpgPhotographie ci-dessus : « Jean-Philippe Rameau. Traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels. Paris, jean-Baptiste-Christophe Ballard, 1722, exemplaire avec corrections autographes. BNF, Département de la Musique (ancienne collection andré Meyer). »

Harmonie.jpgPhotographie ci-dessus : « Jean-Philippe Rameau. Vérités également ignorées et intéressantes tirées du sein de la nature. Fragment autographe, vers 1763. BNF, Département de la Musique. »

PROLONGATION JUSQU'AU 22 MARS ! Du 16 décembre 2014 au 8 mars 2015 la Bibliothèque-musée de l'Opéra met à l'honneur Rameau et la scène.

Jacques-Andre-Joseph-AVED-Portrait-de-Jean-Philippe-Rameau-.jpgCette exposition présente des manuscrits de Jean-Philippe Rameau (1683-1764) et autres documents d'époque autour de son œuvre, ainsi que des témoignages des interprétations qu'il a suscitées au XXe siècle.

Danseuse.jpgTOUT D'ABORD L'OPÉRA GARNIER : Si l'époque haussmannienne et la transformation de la capitale française sous la houlette de Napoléon III et du préfet Haussmann de 1852 à 1870 a détruit une grande partie du vieux Paris, elle a offert quelques monuments, comme sans doute le plus merveilleux : l'Opéra Garnier construit entre 1861 et 1875. Cet édifice est une véritable architecture musicale reprenant les connaissances harmoniques, semblant jaillir du suintement sonore de la lyre d'or d'Apollon en son sommet et se figer en pierres qui sont autant de notes musicales. Ayant étudié le théâtre antique, je suis particulièrement sensible à toutes les références qu'on trouve dans ce lieu avec un mélange typiquement XIXe siècle.

ENSUITE L'EXPOSITION : Elle vaut le détour, ne serait-ce que pour les manuscrits  de Jean-Philippe Rameau que l'on peut y contempler. Les œuvres anciennes, du XVIIIe siècle, sont peu nombreuses mais de qualité, avec en particulier des peintures, dessins, livres … Avec des instruments d'époque cela aurait été parfait.

Photographie de gauche : « Atelier de Jacques André Joseph Aved (?). Portrait présumé de Jean-Philippe Rameau. XVIII e siècle. Huile sur toile, 101 x 81 cm. Collection Christophe Rousset. Cliché Raphaële Kriegel. »

Photographie de droite : Dessin de Louis-René Boquet (1717-1814). Costume de Mlle Puvigné, la statue dans Pygmalion. XVIIIème siècle. BNF. Bibliothèque Musée de l'Opéra.

Photographies ci-dessous : « Jean-Philippe Rameau. Partition des Paladins, comédie-ballet. Manuscrit autographe, 1760. BnF, dpt de la Musique. »

ManuscritRameau.jpgPhotographies ci-dessous : Prises en arrivant à l'Opéra. 

Opera1.jpg

Opera2

Opera3.jpgPhotographie ci-dessous : « Portrait de Marie Sallé. Huile sur toile, 1737. Tours, Musée des beaux-Arts, (dépôt du Musée du Louvre, fonds de la récupération artistique). » Marie Sallé (17071-1756) est une danseuse française.

PortraitFlore.jpgPhotographies ci-dessous : Deux portraits de l'acteur Pierre de Jélyotte (1713-1797).

À gauche - Dans cette peinture il joue de la guitare.

À droite - Par Charles Antoine Coypel (1694-1752), « dans le rôle titre de Platée, ballet bouffon. Huile sur toile, 1745. Musée du Louvre. »

DeuxPortraitsJelyotte.jpgPhotographies ci-dessous : « Jean-Philippe Rameau. Partition de Zéphyre, acte de ballet. Manuscrit autographe, entre 1745 et 1755. BNF. Département de la Musique. »

PartitionDeZephyre.jpgPhotographie ci-dessous : « Castor et Pollux. Louis René Boquet. Costume d'un « plaisir céleste ». Encre et aquarelle : maquette pour la reprise de l'Opéra, 1772. BNF. Bibliothèque Musée de l'Opéra. »PlaisirCeleste.jpg

Voir les commentaires

Étoffes & Costumes

Le vendredi 19 décembre la maison Olivier Coutau-Bégarie présente une vente d'Étoffes & Costumes anciens dont voici quelques photographies provenant du catalogue.

1Gilets.gif

2Veste-Gilet.gif

3VesteBrodee.jpg

4Habit-Culotte.gif

5Chapeaux.jpg

6Chales.gif

7RobesCrinoline.gif

8RobesFinXIXeSiecle.gif

9DeuxRobes.gifRetrouvez toutes les ventes aux enchères : INTERNATIONAL Artvalue Christie's •  Sotheby's • FRANCE • Interencheres Auction • PARIS • Drouot Artcurial Piasa Tajan

Voir les commentaires

Les Plaisirs de l'Hiver

LesPlaisirsDeLHive500lm.jpg« Les Plaisirs de l'Hiver. » Gravure d'époque Charles X, vers 1825.

© Photographie LM

Voir les commentaires

Une chronique

Un blog c'est une chronique, le plus souvent de celui qui l'écrit. En ce qui me concerne je parle des expositions que j'ai vues ou qui m'intéressent, de ventes aux enchères, de ma collection, de modes, d'élégances ... enfin de plein de choses autour de l'art ancien à notre époque. Un blog c'est un peu narcissique.

Ceux qui le suivent savent que j'ai publié ici de nombreux articles sur les petits maîtres de la mode. Il y a quelques mois un éditeur m'a contacté pour me proposer de composer un ouvrage. J'ai choisi ce sujet. J'ai fait passer à Christian Lacroix, le grand couturier maintenant décorateur, quelques passages de ce livre en lui proposant d'en faire la préface. Lors de sa remise en main propre celui-ci semblait intéressé. J'étais d'autant plus sûr de moi que deux jours avant, une personne venant de publier un premier livre sur la mode, me disait qu'il avait reçu une lettre manuscrite de celui-ci lui expliquant combien il avait apprécié son ouvrage.

Pour ma part, voici sa réponse électronique datée du 10 décembre :

« Bonjour,
Monsieur Lacroix a bien reçu votre courrier en date du 18 novembre dernier et il vous en remercie vivement.
Il a bien entendu été particulièrement sensible à ce que vous ayez pensé à lui pour une éventuelle préface.
Malheureusement, il ne pourra y donner une suite favorable.
En effet, son emploi du temps et ses engagements vis à vis de plusieurs projets ne lui laisseront pas le loisir ni le temps nécessaire à l'écriture d'une telle préface.
C'est pourquoi il me demande de vous transmettre ses excuses, ses regrets ainsi que ses sentiments les plus cordiaux.
JPP »

Comme je suis positivement têtu, et comme je n'aime pas le gâchis, son refus est au moins une occasion de vous annoncer ce livre en préparation.

Voir les commentaires

Collection d'un marchand néerlandais du XXe siècle

Van_Gogh_Korenveld.jpgGoltzius.jpgDu 13 décembre 2014 au 8 mars 2015, la Fondation Custodia présente l'exposition Entre Goltzius et Van Gogh. Dessins & Tableaux de la Fondation P. et N. de Boer. avec cent quinze tableaux et dessins de la collection de Piet de Boer (1894-1974), un marchand néerlandais, d'une période allant de la fin du Moyen-âge à Vincent van Gogh (1853-1890).

Photographie de gauche :  « Vincent van Gogh, Champ de blé, juin 1888. Huile sur toile, 50 x 61 cm. © Fondation P. et N. de Boer, Amsterdam. »

Photographie de droite :  « Hendrick Goltzius, Le Toucher, vers 1595-96. Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc et de sanguine, 159 x 124 mm. © Fondation P. et N. de Boer, Amsterdam. »

Voir les commentaires

Coffres de toilette

CoffreDeToilette1.gifCoffreDeToilette2.gifChristie's a vendu dernièrement à Paris une paire de coffres sur piètement, d'époque Louis XIV, attribués à André-Charles Boulle (fin du XVIIème siècle - début du XVIIIème). Si je vous les présente dans ce blog c'est que, comme vous le savez, il y est beaucoup question de mode et de toilette. Ces objets sont sans doute des 'coffres de toilette', c'est à dire des écrins dans lesquels on range la 'petite toile' (toilette), avec les ustensiles servant à l'entretien du corps et sa parure (parfums, pots à fard, peigne, miroir ...). Lorsqu'on souhaite s'en servir, on les sort du coffre, plaçant la toile sur une table (de toilette) avec dessus les menus objets et bien sûr le miroir.

Photographie : © Christie's.

Voir les commentaires

Le compagnonnage à Lyon

Cle-Serrure.gifCompagnonnage.jpgJusqu'au 4 janvier 2015 le musée d’histoire de Lyon présente une exposition intitulée La recherche de l'excellence : le compagnonnage à Lyon de ses origines mythiques à nos jours. Elle offre un historique de l'évolution du compagnonnage jusqu'à aujourd'hui, avec des documents d'époque dont des chefs-d'oeuvre de compagnons.

De nos jours cette pratique est toujours très vivace, formant de nombreux jeunes dans un esprit de solidarité et d'amour de 'la belle ouvrage'.

Photographie de gauche : « Chef d’œuvre de compagnon serrurier, 1855, François Tissot, Lyon, Inv 585. © musées Gadagne / X. Schwebel. »

Photographie de droite : « Chef d’œuvre de compagnon charpentier, 19e, Inv 430. © musées Gadagne / X. Schwebel. »

Voir les commentaires

Musée international de la chaussure

chaussureXVIIIe.gifRomans-sur-Isère est une ville située dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes. Depuis le Moyen-âge elle est réputée pour son travail du cuir et après 1850 son industrie de la chaussure. Depuis quelques années elle possède un Musée international de la chaussure.

ChaussuresXVIIe.jpg« Les trois cents modèles de chaussures exposés ont été sélectionnés parmi les 16500 pièces conservées au musée, dont la prestigieuse collection du Musée national du Moyen Âge Thermes de Cluny, déposée par l’État. Ils sont le reflet de la mode de leur époque et de l'art de la cordonnerie. »

Photographies : Avant le XIXe siècle, les chaussures sont souvent en tissu (pour les végétariens comme moi c'est l'idéal). En voici deux exemples pour femmes. © Musée international de la chaussure de Romans.

Photographies ci-dessous : Deux chopines du XVIe siècle exécutées à Venise. © Musée international de la chaussure de Romans, © Direction des Musées de France, 2002, © Christophe Villard. Voir article intitulé Les chopines vénitiennes.Chopines.gif

Voir les commentaires

Merveilleuses & merveilleux