Penser pour panser : les mille et un scandales des dernières années macroniennes

Journal La Décroissance

Ci-dessus : Affiche provenant du numéro de novembre 2021 du journal La Décroissance. Je publierai plus tard dans ce blog un article sur les décroissants, alternatifs, capuches, survivalistes et autonomes.

Si dans le titre j’écris « penser pour panser », c’est par amusement. On peut s’ouvrir en pensant, mais aussi en ne pensant pas… Dans les deux cas il s’agit de voir, juste d’ouvrir les ‘yeux’…

Lorsque je sors dans la rue et vois des gens masqués (des jeunes, des enfants…), et leurs gestes toqués ou hésitants de celui qui a peur, cela m'attriste beaucoup. Dernièrement, en contemplant une file d'attente devant une pharmacie pour se faire vacciner contre le covid pour la troisième fois, cela m'a fait penser à des drogués. Depuis les guerres de l'opium en Chine, la drogue a été un outil important utilisé, en particulier par les 'Américains' après la seconde guerre mondiale, pour agir en sous-main en Amérique du sud (Colombie…), en Afghanistan, en Syrie, etc. En France, cette économie parallèle est prospère et de même organisée sans doute par les mêmes. L'industrie pharmaceutique internationale actuelle joue avec les mêmes ficelles mafieuses que sont la peur, l'argent, le pouvoir, la dépendance et même l'hallucination. Nous ne sommes plus avec des drogues utilisées pour guérir mais pour rendre dépendant. Une fois pris dans l'engrenage de la drogue, il est difficile d'en sortir : Il en faut toujours plus, et quand on change de drogue c'est pour en prendre une plus forte. Ajouté à cette dépendance, chaque médecin sait qu'un médicament, donc actif, pris à mauvais escient devient un poison à court ou long terme.

Dès le début de la crise orchestrée autour du covid, j’ai réagi sur ce blog avec des liens temporaires, notamment vers des articles que j’ai écrits sur la mesure.fr (voir ici) et des montages que j’ai faits (voir ici). Ces liens étaient temporaires, car mon blog était consacré uniquement à l’art, au patrimoine et à la mode (aux petits-maîtres et autres merveilleux). À partir du mois d’août et l’obligation de porter un masque en extérieur, j’ai aussi écrit des articles dans mon blog, en commençant par celui intitulé Le nouvel empire fascisant de la folie. Depuis mon premier texte du 21 mars 2020 des scandales journaliers se sont succédés.

Parmi les mille et un scandale des derniers mois macroniens, j’en répertorie rapidement en vrac ici plus de quatre-vingt qui me passent par la tête et qui sont parmi les plus évidents. Il y en a beaucoup d’autres. N’hésitez pas à me les communiquer pour que je les ajoute.

    1. Mise à l’écart des pontes français de l’infectiologie qui sont parmi les professionnels qui ont fait la réputation de la médecine française et qui avaient été installés justement pour affronter les épidémies, comme Luc Montagnier, Christian Perronne ou Didier Raoult.

    2. L’ordre des médecins qui laisse une ribambelle de médecins et autres journalistes dire n’importe quoi, être alarmistes et apporter des fausses informations médicales, s’acharne sur les médecins sérieux comme Didier Raoult.

    3. Ministre français de la Justice mis en examen et toujours en poste.

    4. Ursula Von der Leyen ‘élue’ présidente de la Commission européenne depuis 2019, juste avant le Covid. On peut lire dans Wikipédia, qui fait pourtant partie de la clique rattachée aux GAFAM, qu’en Allemagne : « En 2019, sa popularité tombe sous les 30 % et une étude d'opinion réalisée pour le quotidien Bild indique que les Allemands la perçoivent comme la deuxième personne la moins compétente au Gouvernement. Après le Conseil européen de juillet 2019, seuls 33 % des Allemands sondés par l’institut Infratest dimap estiment qu’elle ferait une bonne présidente de la Commission européenne. » Sur son mari, Heiko Echter von der Leyen : « Depuis décembre 2020, il est directeur médical de la société de biotechnologie américaine Orgenesis spécialisée dans les thérapies cellulaires et géniques. Orgenesis Inc. est une entreprise mondiale de biotechnologie pionnière engagée à accélérer la commercialisation et à transformer la fourniture de thérapies cellulaires et géniques (CGT) tout en réduisant les coûts. Orgenesis dispose d’une plate-forme de vaccins cellulaires ciblant le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2), le virus qui cause le COVID-19, ainsi que d'autres maladies virales telles que le Zika, le virus du Nil occidental, la fièvre jaune, la fièvre dengue, MERS, VHC et infection à cytomégalovirus (CMV). » Quant à leur fils, David von der Leyen, il est collaborateur au sein du cabinet de conseil McKinsey.

    5. Obligation de porter des masques dont certains sont faits de produits chimiques et même dangereux pour la santé physique et mentale à long terme, notamment pour les enfants. Il s’agit d’une véritable maltraitance.

    6. Obligations vaccinales déguisées même pour les enfants et les adultes sains qui ne risquent rien du covid (saufs exceptions confirmant la règle) mais bien davantage de ces vaccins.

    7. Vaccins obligatoires alors qu’ils sont encore en phase d’essai, délivrent des instructions génétiques, n’empêchent pas la contamination, sont à l’origine de variants, peuvent avoir des effets secondaires graves voire provoquer la mort, sans prendre en compte les antécédents des patients (vaccinations par les pharmaciens), etc.

    8. Interdictions, flicages et répressions de manifestations (gardes à vue arbitraires, emprisonnements, jugements différés, usages de la force de manière disproportionnée et entraînant des mutilations, etc.).

    9. Conseil d’État corrompu.

    10. Conseil constitutionnel corrompu, avalisant des lois liberticides et contraires à la Constitution.

    11. Politique de la peur, du mensonge et de la corruption.

    12. Associations non violentes dissoutes alors que d’autres très violentes pas du tout.

    13. Bases de données personnelles du service public ouvertes au privé.

    14. Alors que l’hôpital public français témoigne depuis des années de sa dégradation, lors de l’épisode du covid le gouvernement lui a fait subir une surcharge de travail, contrairement aux hôpitaux privés et aux médecins généralistes mis de côté.

    15. Interdictions aux médecins de prescrire et d’agir en toute liberté.

    16. Au mois d’octobre 2020, l’Union européenne a conclu un contrat avec le laboratoire Gilead, permettant aux États européens d’acheter jusqu’à 1,2 milliard de dollars de Remdésivir. En novembre, l’Organisation mondiale de la santé a rendu un avis négatif contre ce médicament « faute de preuves quant à son efficacité ».

    17. Contrats d’achat de vaccins par l’Union européenne opaques et non communicables au public.

    18. Création en France d’un Conseil de défense sanitaire se réunissant dans le secret et dont des membres ont des conflits d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique.

    19. Confinements, obligations du masque en extérieur, alors que le soleil (vitamine D) est un élément de thérapie comme l’est le fait de s’aérer…

    20. Destruction du tissu social français.

    21. Destruction du milieu du travail en France, notamment des métiers libéraux.

    22. Endettement toujours plus important de la France.

    23. Une émigration cumulée à une immigration, d’une importance que jamais la France n’a connue dans son histoire.

    24. Dégradation des services publics.

    25. De plus en plus de missions publiques d’intérêt général confiées au privé.

    26. Privatisations : Groupe ADP (en attente du fait du RIP en cours), Engie, Française des jeux, EDF (projet Hercule : scission de l’entreprise en deux parties, dont une privatisée), SNCF devenue une SA depuis janvier 2020.

    27. Ventes de patrimoines parfois de prestige qui appartenaient au service public.

    28. Conseils privés au sein même de l’État et du Gouvernement.

    29. Élections ou les élus ne le sont presque jamais par la majorité des citoyens français en âge de voter (abstentions, votes blancs, cartes d’électeur non réclamées).

    30. Répression de ceux qui sont contre le port du masque obligatoire : amendes, voire prison après plusieurs amendes.

    31. Propagandes gouvernementales au profit de l’industrie pharmaceutique.

    32. Financement public des médias grand public.

    33. Porosité de l’État français à tous les niveaux aux influences extérieures prédatrices.

    34. Habituation à un système de répression. Pourrissement de la vie des Français.

    35. Mis en place de la 5G pendant la pandémie orchestrée autour du covid, en dehors de débats sérieux et de consultations citoyennes.

    36. Censures très fréquentes sur Internet, parfois demandées par l’État.

    37. Utilisation des services publics à des fins privées et personnelles : pantouflages, rétro-pantouflages, etc.

    38. 50 000 doses pré-commandées de molnupiravir par le ministère de la Santé avant que la Haute autorité de santé ne le recommande pas.

    39. Sourde oreille de l’État face aux pétitions multiples de médecins, de citoyens, de militaires, etc., et face aux manifestations hebdomadaires dans toute la France.

    40. Lenteur de la justice

    41. Lits d’hôpitaux supprimés.

    42. Marginalisation organisée des intellectuels et lanceurs d’alerte.

    43. Refus de l’État français d’accueillir et de protéger Julian Assange.

    44. Désinformation organisée.

   45. Obligations de fournir des données personnelles pour accéder à des services privés (pièce d’identité demandée par Amazon, eBay…)

    46. Pollutions augmentant toujours davantage avec de nouvelles surgissant régulièrement.

    47. Caractère inhumain des mesures prises autour du covid, notamment pour les enfants et les personnes âgées.

    48. Mise de côté de la médecine préventive dans le cadre du covid

    49. Prime aux médecins pour chaque cas de covid diagnostiqué.

    50. Grand Paris et bétonnage de la France

    51. Gonflage des chiffres des morts en classant comme morts du covid des personnes ayant une autre maladie étant la véritable cause du décès.

    52. Détournement des institution françaises

    53. Acharnement contre les métiers libéraux, indépendants et petits-commerces.

    54. Exclusions, mises à pied, renvois, pertes d’emploi multiples.

    55. Paupérisation catastrophique de la France (entreprises fermées, centaines de milliers de SDF, etc.).

    56. Mise en place de multiples chaînes : chimiques, numériques, institutionnelles, etc.

    57. Droits élémentaires bafoués.

    58. Dépossession des citoyens de leur liberté, de leur individualité, de leur choix, de leur intégrité physique, etc.

    59. Objectifs climatiques et écologiques repoussés aux calendes grecques.

    60. Inégalités qui se creusent à tous les niveaux.

    61. Nucléaire.

    62. Dénis de démocratie.

    63. Politique des lobbies au détriment de la France, des Français et de leurs amis.

    64. Multiplication d'actions hors la loi par le Gouvernement, même contre des lois produites par lui.

    65. Secret médical largement et régulièrement bafoué.

    66. Monopoles des producteurs de vaccins qui se sont partagés la vente de leurs vaccins dans le monde.

    67. Utilisation par le Gouvernement du secret défense pour des questions de santé.

    68. Obligations données aux citoyens d'agir les yeux fermés, dans un contexte de véritable tyrannie… et pas seulement sanitaire…

    69. Lois liberticides.

    70. Mondialisme agissant contre les citoyens de manières qui peuvent être comparées à des pratiques mafieuses.

    71. Utilisation de l'argent public pour 'aider' des multinationales et les plus riches.

    72. Déshumanisation des conditions sociales, de travail et de la vie des citoyens.

    73. Pratiques gouvernementales s'apparentant à du sadomasochisme.

    74. Vision monocentrée, unique, faisant fi des particularités, des différences…

    75. Députés et sénateurs qui n'ont pas d'obligations vaccinales qui votent des lois les imposant pour les citoyens, et des policiers qui n'ont pas d'obligations non plus alors qu'ils contrôlent ces mêmes citoyens.

    76. Apartheid : Discriminations et exclusions.

    77. Création de commissions non démocratiques décidant sans débats contradictoires

    78. Humiliations multiples et dépréciations systématiques de la France, de sa culture, de sa langue, etc.

    79. Tests PCR avec énormément de faux positifs.

    80. Prolongation orchestrée de l'épidémie de covid.

    81. Aucune levée des brevets.

    82. Le seul gouvernement français de l'histoire agissant contre la France même.

    83. Publicités et incitations à la vaccination par les instances publiques, jusqu'à leur répondeur...pour des vaccins qui ne servent à rien et sont même dangereux.

 

Pour finir cette année, je souhaite rendre un reconnaissant hommage à tous ceux qui se sont mobilisés pour soutenir la liberté, l’égalité, la fraternité… et la vérité ! En voici quelques-uns :

– PROFESSIONNELS DE SANTÉ & SPÉCIALISTES MÉDICAUX avec bien sûr leurs équipes – Alexandra Herion Caude, Ariane Bilheran, Cécile Maïchak, Christian Perronne, Christian Vélot, Christophe De Brouwer, Delépine, Didier Raoult, Hélène Rezeau-Frantz, Henri Joyeux, Jean-Dominique Michel, Jean-François Toussaint, Jean-Michel Claverie, Laurent Montesino, Laurent Toubiana, Louis Fouché, Luc Montagnier, Marie-Estelle Dupont, Philippe Parola, Violaine Guérin, Zeller ; – PHILOSOPHES – Alain Deneault, Dany-Robert Dufour, Mehdi Belhaj Kacem, Michel Maffesoli, Michel Weber ; – MAGISTRATS & AUTRES SPÉCIALISTES DES LOIS – Alberto Brusa, Alex Vardin, Alexandre Juving-Brunet, Clarisse Sand, David Guyon, Défenseur des droits, Fabrice Di Vizio, Olivier Cahn, Régis de Castelnau, Valérie Bugault ; – POLITIQUES & ÉCONOMISTES – Charles Gave, Étienne Chouard, Florian Philippot, Hélène Strohl, Juan Branco, Martine Wonner, Maxime Renahy, Nicolas Dupont-Aignan, P-Y Rougeyron, Philippe Murer, Sophie Tissier, Stanislas Berton, Xavier Lemoine ; – JOURNALISTES – Bernard Crutzen (Ceci n'est pas un complot), Corinne Lalo, Didier Maïsto, Éric Verhaeghe, Franck Ferrand, Ivan Rioufol, Michel Collon, Olivier Piacentini, Patrick Edery, Pierre Barnérias (Hold-up), Richard Boutry, Xavier Bazin, Chloé Frammery ; – JOURNAUX & REVUES – Kairos, La Décroissance, Nexus ; – SOCIOLOGUES – Laurent Mucchielli, Lucien Cerise, Michel Maffesoli ; – SCIENTIFIQUES – David Colon, Philippe Bobola, Vincent Pavan ; – MILITAIRES – Alexandre Juving-Brunet ; – ARTISTES – Delphine Volange, Francis Lalanne, Ingrid Courrèges, Juliette Binoche, Marie Reno, Pierre Perret. Scylla, Sophie Marceau, Stéphane Cairn ; – HUMORISTES – Christophe Alévêque, Dieudonné M'Bala M'Bala, Franjo, Jean-Marie Bigard, LaBajon.

« Il vaut mieux combattre une multitude de méchants avec un petit nombre de gens de bien, qu’une poignée de braves gens avec une assemblée de coquins. » Antisthène (445 – 365 av. J.-C.)

 

 

 

 

Doctothon/

Cliquer sur l'image ci-dessus pour accéder à la vidéo, car comme dit dans cette celle-ci et aussi ici, la chaîne Kairos sur YouTube a été censurée, comme beaucoup d'autres chaînes et vidéos considérées comme « complotistes », mot qui de fait prend un sens de plus en plus positif.

 

 

La crise orchestrée autour du coronavirus est vraiment à l'opposé des valeurs que je défends dans ce blog, comme l'originalité, l'intelligence, la douceur, la création, l'autonomie, la beauté, l'excellence, la poésie, les rythmes harmonieux, la joie, la liberté, etc.

Merveilleuses & merveilleux