Étrusques : Un hymne à la vie.

ReliefDetail500Photographie du dessus : Détail « Plaque de revêtement architectural décorée en relief, type C. 550-530 avant J.-C. Terre cuite – H. 21 ; l,60 cm – Viterbe, Museo Nazionale Etrusco Rocca Albornoz. © Su concessione della S.B.A.E.M. - Museo Nazionale Etrusco Rocca Albornoz, Viterbo / Fabio Barbieri. »

Le musée Maillol présente du 18 septembre 2013 au 9 février 2014 une exposition consacrée à la raffinée civilisation étrusque intitulée : Étrusques : Un hymne à la vie.

Spécialiste du théâtre antique, j'ai entenu parler de l'influence de la civilisation étrusque sur la romaine et en particulier en ce qui concerne les ludi scaenici (les jeux de scène : musique, danse, ballet, théâtre, mime  …). D'après Tite Live, c'est en 364 avant J.C. que naît le théâtre à Rome. Afin de conjurer une épidémie de peste, on fait venir d’Étrurie des histrions et ses jeux. Le terme même d'histrion désigne un acteur, et plus précisément un mime jouant des pièces, accompagné à la flûte, et sans doute masqué. Le terme est encore utilisé au début du Moyen-âge avant que celui de jongleur (joculatores) le remplace puis de troubadour. Dans tous les cas il s'agit de poésie chantée et mimée de manière théâtrale. Aujourd'hui encore le terme d'histrion a son usage dans la langue française. Les apports de cette civilisation sont nombreux. Je parlerai dans un prochain article de l'origine étrusque du mot 'personne'.

Le musée Maillol nous habitue à de très intéressantes exhibitions toujours tournées vers l'Italie et son rayonnement, avec des thèmes comme le verre de Murano, Pompéi, les Médicis, etc. Encore une fois de très nombreux objets d'époque nous sont présentés : 250 œuvres provenant des plus prestigieuses institutions italiennes et européennes témoins d'aspects de la vie quotidienne de cette civilisation « gaie et cosmopolite » comme le dit le dossier de presse. La religion, l’écriture, les banquets, le sport, la peinture, la sculpture, l’artisanat sont représentés et même son « architecture très caractéristique, éloignée des canons classiques, agrémentée d’importantes décorations en terre cuite rehaussées de couleurs extrêmement vives. » C'est un univers et une époque anciens et sophistiqués qui nous sont apportés à Paris ; un de ces nombreux voyages dans l'espace et le temps que nous offre régulièrement la capitale française grâce notamment à des lieux comme le musée Maillol.

Photographies du dessous : « Tombe du Navire. 470 avant J.-C. Peintures transposées sur toile − H. 2,46 ; L. 4,80 ; l. 3,50 m. Tarquinia, Museo Archeologico Nazionale Tarquiniense. © Su concessione della S.B.A.E.M. - Museo Archeologico Nazionale Tarquiniense, Tarquinia. »FresqueMurale