Art de vivre à la romaine

PompeiStatueDetail2300Après la splendide exposition sur les Médicis collectionneurs (voir les articles Trésor des Médicis 1 et 2), le musée Maillol à Paris présente, dès le 21 septembre prochain et jusqu'au 12 février 2012, une exposition intitulée Pompéi, un art de vivre. Cette ville antique et ses voisines, recouvertes des cendres du Vésuve au premier siècle de notre ère, sont redécouvertes à partir du XVIIIe siècle, époque où commencent des fouilles révélant un nombre considérable d'oeuves de cette région imprégnée d'hellénisme, permettant d'appréhender le quotidien de la vie d'alors d'une manière assez merveilleuse ; et influençant considérablement les arts décoratifs en particulier à la fin du XVIIIe et au XIXe.
PompeiCratere300L'exposition se propose de reconstituer une demeure privée de Pompéi afin de déambuler en son intérieur, depuis les pièces pour recevoir jusqu'aux plus secrètes. Objets d'art ou usuels et fresques nous invitent dans ses diverses parties : l’atrium, le triclinium et la culina, le peristyle autour du jardin, le balneum, le venereum. Deux cents œuvres venant de Pompéi et d’autres sites vésuviens sont ainsi présentées. « Si les monuments publics de l’Empire romain, théâtres, amphithéâtres, thermes, temples, sont nombreux et souvent en bon état de conservation, les résidences privées, en dehors de celles retrouvées ensevelies par le Vésuve en l’an 79 à Pompéi, Herculanum, Oplontis et Stabies, sont très rares et jamais retrouvées ailleurs dans leur intégrité. Ces maisons et villas continuent à nous émerveiller par leur état de conservation. Leurs infrastructures, l’eau courante, la distribution de la chaleur, le tout-à-l’égout, l’intégration des espaces verts jusqu’aux formes des objets quotidiens, sont d’une modernité spectaculaire. »
Photographie 1 : Détail « Statue honoraire de femme drapée - marbre - H. 148 cm - Inv. 6248 - Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napolie - Pompei - Museo Archeologico Nazionale di Napoli - © Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei / PompeiVasque300Photo Archivio dell'Arte - Luciano Pedicini/fotografo. Statue trouvée dans un monument public à Herculanum. Jeune femme de la bonne société, habillée à la grecque et coiffée à la mode des Jules-Claudes (premières décennies du Ier siècle ap. J.C.). Les statues honoraires étaient offertes par l’administration de la ville aux nobles bienfaiteurs pour leur générosité et, de ce fait, étaient très prisées. »
Photographie 2 : « Cratère à volutes, décoration de jardin - marbre - H. 86 cm - Inv. 6779 - Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e - Pompei - Museo Archeologico Nazionale di Napoli - © Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei / Photo Archivio dell'Arte - Luciano Pedicini/fotografo. Ce cratère a les parois décorées de personnages dionysiaques en relief. Ce type de vase est souvent percé dans son fond pour servir de bassin de fontaine. Sculpté en marbre à volutes, il rappelait l'ancien vase grec de banquet dans lequel on mélangeait l'eau et le vin. Très prisé dans les jardins, il était produit en série par les ateliers de marbre néo-attiques. Il est souvent représenté dans les décorations sur le thème du jardin. »
Photographie 3 : Bassin avec support en forme de vase tripode - marbre - H. 134 ; diam. 102 cm - Inv. 6866 - Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei - Museo Archeologico Nazionale di Napoli - © Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei / Photo Archivio dell'Arte - Luciano Pedicini/fotografo. Bassin en marbre avec trois pieds en forme de sphinx, inspiré des louteria grecques en bronze. La base, qui rappelle celle des tripodes, élégamment décorée d’éléments végétaux, répond au goût classique typique des ateliers néo-attiques.  »
PompeiDyonisos300aPhotographie 4 : « Fresque avec Dionysos trônant - H. 81 ; L. 67 cm - Inv. 9546 - Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei - Museo Archeologico Nazionale di Napoli - © Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei / Photo Archivio dell'Arte - Luciano Pedicini/fotografo . Dionysos, en latin Bacchus, dieu du Vésuve selon Martial. Siégeant sur son trône et couronné de lierre, le cantharus dans sa main droite et le thyrsus dans sa main gauche. À ses pieds, la panthère, l’animal sacré et le tambourin joué par les Ménades. »
Photographie 5 : « Villa à la mer, médaillon, Fragment de fresque, H. 25 ; L. 25 cm - Inv. 9511 - Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei - Museo Archeologico Nazionale di Napoli - © Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei / Photo Archivio dell'Arte - Luciano Pedicini/fotografo. Médaillon à la villa provenant de Stabie. Le rêve des habitants de l’empire était de posséder une villa à la mer (maritima). La représentation de villas extraordinaires, à deux étages et façade en hémicycle, dans un paysage marin sur fond de montagnes peuplées de statues, était récurrente dans le IVe style de Pompéi.  »

PompeiPedicini300© Article LM