Paris : une coquille de plus en plus vide.

J’ai dans de nombreux articles de ce blog alerté sur le façadisme qui consiste à ne garder de bâtiments anciens prestigieux que les façades, en détruisant l’intérieur pour y substituer une construction moderne. Aujourd’hui on passe à une nouvelle étape : celle de faire d'une ville entière une coquille vide, en lui ôtant tout ce qui la rend vivante, son âme.

Ici je lis que l’objectif est d'évacuer du centre de la capitale française la Préfecture de Police, le Tribunal de Paris, l’Hôpital de l’Hôtel-Dieu. Si on ajoute le Louvre que l’on ampute de ses réserves, et avec elles de ses conservateurs, chercheurs…,  la Monnaie, la plus vieille institution de France, que l’on réhabilite en l’ouvrant au tourisme comme c'est le cas pour la Bibliothèque nationale (quadrilatère Richelieu) et l’École des Beaux-Arts, le centre de Paris va devenir une véritable coquille vide. Alors que ces cinquante dernières années elle a déjà été dépouillée de la majorité de ses habitants, remplacés par de la spéculation immobilière, des bureaux, des touristes, des grandes surfaces, des HLM (l'équivalent parisien) et une politique de la ville désastreuse, aujourd’hui une nouvelle étape est franchie. Pour finir complètement ce chantier, il ne reste plus qu’à supprimer le Sénat et l’Assemblée nationale qui ne servent plus à grand-chose, la politique étant guidée par le Parlement européen lui-même conduit par les groupes de pression à la solde du capitalisme mondialisé.

En s’attaquant à cette ville on le fait évidemment de la France. Dévitaliser les nations, leur culture et leurs institutions publiques permet à d’autres pouvoirs de prendre la place... enfin si on peut dire, car lorsque tout aura été entièrement volé, il ne restera plus rien à prendre !

Photographie ci-dessus : D’après Le Journal des Arts « François Hollande a initié mardi la création d'une "conférence de l'île de la Cité" chargée d'oeuvrer à l'évolution, à l'horizon 2040, du coeur historique de la capitale où cohabitent Notre-Dame et le Palais des premiers rois capétiens. » Ma proposition est de prendre modèle sur la reconstitution de Paris à las Vegas afin de rendre la capitale française plus attractive, et de protéger tout cela dans une géante boule à neige.

Photographies ci-dessous : Paris et la France en général (voir par exemple  le Grand hôtel Dieu de Lyon) sont victimes de ce que j'appelle l'architecture RER, c'est à dire des constructions de béton seulement faites pour passer et non pas vivre. Les Halles en sont une démonstration, avec sa nouvelle structure en forme de gare d'aéroport agrandissant encore le trou béant qui y a déjà été creusé. Même au Louvre on a excavé un abîme dans ses cours, le jardin des Tuileries et même sous ses bâtiments, le tout bien sûr parfaitement inondable puisque juste à côté de la Seine. J'ai dénombré de multiples autres exemples dans ce blog, qui souvent détruisent l'ancien, et évident le sol même si celui-ci possède des strates millénaires d'occupations, comme ci-dessous où l'une des rues que nous distinguons sur la droite est l'endroit où fut assassiné Henri IV.