Post-dandy anglais de 1829

JournéeDeDandysAnglais300lmPhotographies : Gravure peinte représentant une journée d'un anglais à la mode depuis le matin (Morning) jusqu’à la nuit (Night) en passant par le midi (Noon). Cette estampe est signée « Esq. » (pour William Heath : 1795-1840) et publiée à Londres par Thomas McLean (« London, Published by Tho-s McLean, 26 Havmarket »). Le British Museum date une caricature semblable de 1829 (voir ici).

La mode masculine anglaise portée dans cet exemple est celle qui suit le dandysme. Le matin l'élégant lit le journal (Literary Gazette) en buvant du thé ou du café. Il porte une robe de chambre colorée, un pantalon large sur des dessous rayés de rouge et blanc et des pantoufles. A midi son pantalon est plus large et son manteau à gros boutons. Il est coiffé d'un haut-de-forme. Il est debout en train de fumer, avec une cravache dans sa main gauche. Le soir sa redingote se ferme sur un côté et son pantalon est serré. Il joue de la guitare en chantant. Il porte de petits souliers à rubans. Dans les trois cas il a autour du cou un ruban chaque fois différent et formant un nœud volumineux, et de larges cols. Il a une petite moustache et de grands favoris (rouflaquettes) bouclés comme ses cheveux qu'il porte longs sur les côtés.

JournéeDeDandysAnglais2-650lmAutres caricatures dans le même style : La Poule, Hat Boxes, The Dress Circle, The Great Boa Tippet, The Beau Monde, 1812 or Regency a la mode, Belle's and Beaus or a scene in Hyde Parke, Hobbies or Attitude is every Thing, The New Long Back'd Hobby made to carry three without kicking, Going to the Races, Town - Country, Much Ado about Nothing, The Sleeves Curiously Cut - Ay there the Villainy, Can such Things be ! And Ourcome us like a Summer's Cloud, without our Special Wonder ? Voir aussi la première photographie de l'article intitulé Modes féminines sous Charles X.

© Article et photographies LM