Perruques

Fraysse300Photographies : Le 27 mars prochain, la maison Fraysse & associés présente à la vente le contenu d'un appartement parisien avec de nombreux objets d'art dont les trois exposés dans cet article. Voir ici le catalogue.
En haut à gauche : « Portrait d’homme en habit gris et manteau rouge ». Toile de 79 x 63 cm attribuée à Nicolas de Largillière (1656-1746).  © Catalogue Fraysse & associés.
En haut à droite : « Portrait du comte de Provence ». Toile ovale de l'atelier de Joseph Siffred Duplessis (1725-1802) de 79 x 63 cm. « Cadre ovale en bois sculpté du XVIIIe siècle. Notre tableau est la reprise du portrait du comte de Provence par Duplessis conservée à Chantilly, TablePerruquiere200musée Condé (toile, 80 x 64 cm), exposé au Salon de 1779. Notre tableau diffère de la version originale par la couleur de son habit et du fauteuil. Signalons une reprise ou copie qui figurait dans la vente Martini, février 1911, une autre version très différente de la version originale dans la collection du vicomte de Reiset en 1913, et une réplique autographe au Palais de la Bourse à Bordeaux (selon Nicolas Garnier-Pelle, Chantilly, musée Condé, peintures du XVIIIe siècle, Inventaire des collections publiques françaises, vol. 38, Paris, 1995, p. 44). » © Catalogue Fraysse & associés.
À gauche : « Table perruquière en acajou et placage d'acajou, le plateau mobile à fond de miroir (manque le casier). Angles arrondis à défoncement, pieds fuselés se terminant par des roulettes. Estampille de Denis-Louis ANCELLET, reçu Maître en 1766. Epoque Louis XVI. Hauteur: 78 cm - Longueur: 37 cm - Profondeur: 34 cm. » © Catalogue Fraysse & associés.
La vente aux enchères du 27 mars prochain par la maison Fraysse & associés à Paris (Hôtel Drouot) est l'occasion de présenter deux sortes de perruques portées par les hommes au XVIIIe siècle, une table perruquière qui, je suppose, sert à entreposer cette parure de la tête, et de rappeler cet article déjà paru : Le perruquier, le coiffeur pour hommes et les perruques masculines.