Le portrait florentin à la cour des Médicis : Bronzino, Salviati, Pontormo.

Le portrait florentin à la cour des Médicis - Bronzino, Salviati, Pontormo est le nouveau sujet de l'exposition temporaire du musée Jacquemart André ayant lieu du 11 septembre 2015 au 25 janvier 2016. Celle-ci est consacrée aux grands portraitistes florentins du XVIe siècle à travers une soixantaine d’œuvres.

« Aux portraits de la période républicaine du début du XVIe siècle empreints de gravité succèdent les représentations héroïques d’hommes de guerre, symboles des conflits militaires et politiques amenant les Médicis à prendre le pouvoir sur Florence en 1530. Viennent ensuite les portraits de cour, qui se distinguent par leur richesse et leur élégance, et les portraits d’artistes, témoins du rôle nouveau que s’attribuent les peintres de cour, s’ouvrant à d’autres formes d’art comme la poésie et la musique. »

Photographies du haut : « Agnolo Bronzino. Portrait d’Eléonore de Tolède. 1522, huile sur bois, 59 x 46 cm. Prague, NárodnÍ Galerie. © National Gallery of Prague 2014. » J'ai choisi ce portrait dans les images accessibles pour la qualité des détails.

Photographie de gauche : « Girolamo Macchietti. Portrait de jeune femme au bouquet de fleurs. 1570, huile sur bois, 58,5 x 44,5 cm. Collection particulière. © Collection particulière. » Ce portrait est très 'moderne'... le XVIe siècle étant le début de l'ère moderne. Il ressemble à certains tableaux du XIXe et pour les traits même à certains du XXe siècle.

Photographies ci-dessous : « Santi di Tito et atelier. Portrait de Marie de Médicis. 1600 env., huile sur toile, 194 x 111 cm. Florence, Galleria Palatina. © Soprintendenza Speciale per il Patrimonio Storico. Artistico ed Etnoantropologico e per il Polo Museale della. Città di Firenze - Gabinetto Fotografico. » Contrairement au précédent, le personnage est présenté dans une rigidité maniérée.