Les évaporés et les originaux

loriginalXIXeme300.jpgL'Évaporée n'est pas seulement un joli morceau de pièce de clavecin de François Couperin (1668 – 1733), c'est aussi un qualificatif donné à certaines jeunes personnes. François Hédelin abbé d’Aubignac (1604-1676) écrit dans son Histoire du temps ou relation du royaume de coquetterie extraite du dernier voyage des Hollandais aux Indes du levant (1654) : « Les évaporées, qui dansent partout sans violon, qui chantent tout sans dessein, qui parlent de tout sans garantie, et qui répondent à tout sans malice, à ce qu'elles disent. » Le terme s’emploie au masculin ou au féminin du XVIIe siècle jusque dans la première moitié du XIXe pour désigner des jeunes étourdis, loriginalXIXechatelaine.gifdissipés, s'enivrant de ce que d'autres considèrent comme des futilités et n'ayant parfois aucun sens commun. C’est surtout au XVIIe siècle qu’il définit aussi un (ou une toujours) extravagant(e). Les évaporé(e)s sont des petit(e)s maître(sse)s ou de simples jeunes gens pas très futés ou plus ou moins étourdis, qui par leurs discours et leur conduite font preuve d'une grande légèreté d'esprit.

L'original a une conscience plus aiguë de ce qui le démarque. Il se caractérise par le besoin de se trouver aux frontières de ce que le bon ton commande.

Photographies : Gravure intitulée « L'Orignal » du début du XIXe siècle. Le jeune homme porte les cheveux en arrière, une cravate attachée par un noeud sur un haut col, un jabot … ainsi qu'une châtelaine, comprenant un coeur, un carquois de Cupidon, un sceau ...

Olivier Siou 23/12/2009 12:02


Bonjour!'Je vis a Saint-Petersbourg en Russie ou je viens de decrocher un petit role dans une serie tv sur Dostoevsky. J'y jouerai un joueur de casino du en 1830 et je suis donc a la recherche de
gravures pouvant aider a l'elaboration physique du personnage. Il me faut montrer le produit de ma recherche au realisateur, costumiere et coiffeuse. Auriez vous la bonté de me faire parvenir cette
gravure sur mon mail. Merci beaucoup et bravo pour votre site magnifique
cordialement Olivier Siou


La Mesure de l'Excellence 26/12/2009 19:49



Voici quelques dandys de vers 1830 :



http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=71&FP=35465773&E=2K1KTS6XYJCGM&SID=2K1KTS6XYJCGM&New=T&Pic=56&SubE=2C6NU0PLPHI0


http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=71&FP=35426420&E=2K1KTS6XYQWYN&SID=2K1KTS6XYQWYN&New=T&Pic=56&SubE=2C6NU0V94NEQ


http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=65&FP=35429890&E=2K1KTS6XYPCOM&SID=2K1KTS6XYPCOM&New=T&Pic=54&SubE=2C6NU0GXKXKX


http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=65&FP=35429890&E=2K1KTS6XYPCOM&SID=2K1KTS6XYPCOM&New=T&Pic=59&SubE=2C6NU0GE5RZM


http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0414/m110200_35785-14_p.jpg


http://www.wga.hu/art/l/lawrence/d_lyon.jpg


http://www.lamesure.fr/Modes/XIXe/le_furet_des_salons/lefuretdessalonsensemble85.jpg


http://www.lamesure.fr/Modes/XIXe/revuesdemode/dandy1833ensemble100.jpg


http://www.lamesure.fr/Modes/XIXe/gavarnipetitsfashionables/gavarnipetitsfashionables100.jpg


http://www.lamesure.fr/rubriques/modesXIXe.html


http://www.lamesure.org/article-24291147.html













Merveilleuses & merveilleux