Les chaises

almanachdegoettingue1788dos300lmPhotographie du dessus : Almanach de Gottingue pour l'année 1788, contenant douze estampes « gravées par Chodowiecki, avec les modes les plus modernes des Dames et des Cavaliers gravées en taille-douce. »

CoiffuresALaMode-1 XVIIIe300lmPhotographies de gauche : « Coiffures à la Mode ». Gravure provenant sans doute d'un almanach du dernier tiers du XVIIIe siècle représentant deux dames en buste de trois-quarts, la première sans doute assise et la seconde sur une chaise.

Photographie de droite : Gravure du début du XIXe siècle « Costume Français . » « Habit à Grand Colet remontant. Cheveux à la Titus. » « Déposé à la Bibliothèque. »

alatitus300lmSi les bancs publics existent depuis peut-être l'apparition des premières villes, ils ne sont sans doute pas aussi nombreux qu'au XIXe siècle. À Paris, le baron Haussmann (1809-1891) et son architecte Gabriel Davioud (1823-1881) en installent fabriqués industriellement. Dans les jardins publics, les lieux très fréquentés pour la flânerie et lors d’événements, des personnes louent des chaises. Celles-ci parfois pas assez nombreuses sont très convoitées. Les 'loueuses de chaises' sont même présentes dans les églises. Aujourd'hui encore certains jardins de Paris, comme celui du Luxembourg, offrent aux flaneurs la possibilité de s’asseoir sur une chaise à disposition gratuitement.

Quelques autres iconographies : Petit Coblentz ou promenade du boulevard des Italiens à la fin du XVIIIe siècle ; Le Bon Genre, N°73. « L’Égoïsme personnifié. » 1814 ; Jeux chevaleresques à l'instar des Preux - Course en chars, secon quart du XIXe siècle ; Première neige, jardin du Luxembourg, en 1955 Un coin du Jardin des Plantes après 1942.

Photographies du dessous : Estampe intitulée « Les Champs Élysées » de 16,2 x 25,5 cm (feuille entière) avec pour signatures : d'après « Eugène Lami » et gravée par « Chas. [Charles] Rolls. » Au dessous est indiqué : « Aubert & Comnie. Place de la Bourse, Paris, Octobre 1, 1842. » Eugène Lami (1800-1890) est un artiste produisant notamment des dessins et peintures représentant la vie mondaine parisienne en particulier durant le règne de Louis-Philippe d'Orléans (roi des Français de 1830 à 1848) puis sous la présidence (1848) puis le règne (1852-1870) de Napoléon III.

champselysees1842montage650lm© Article et photographies LM