Le trottin

Trottinprendrelebrassouslapluie300lmPhotographie : Carte postale du tout début du XXe siècle représentant un trottin (semblant porter une jupe-culotte : la dernière mode de l'époque) et un homme la courtisant. Le texte est le suivant : « Sous le Parapluie. » « 4. - Veuillez, accepter mon bras ; je pourrai ainsi mieux vous protéger contre l'averse. »
C'est article suit un autre où il est question du trottin : Les petites mains de la mode française 1 : les grisettes, cousettes et trottins. Le trottin est un terme familier du XIXe siècle et de la première moitié du XXe qui désigne une ouvrière (souvent de mode) qui fait les courses. Certains « petits trottins » sont des jeunes filles particulièrement mignonnes, que l’on trouve représentées portant de grands sacs multicolores élégants dont certains ressemblent à (ou sont) de grandes boîtes à chapeaux rondes souvent avec des motifs (rayures …).
Photographies suivantes : Série de quatre cartes postales de la série « L'Arroseur » avec un tampon datant de 1805.
« 1 » « Trottinant menu, D'un air ingénu, Un trottin s'en allait chez un client connu. »
« 2 » « Soudain, sans le voir, D'un jet d'arrosoir, Un jardinier frippa [ainsi écrit] son coquet jupon noir. »
« 3 » « Un jeune gommeux, Peut-être amoureux, S'approcha pour blâmer le jardinier honteux. »
« 4 » « dans les différends, Soit petits ou grands, Gardez-vous de vouloir accommoder les gens. »

trottinetgommeuxassemblage300lm© Article et photographies LM