Le joly homme

Dans Des Mots à la mode … (1692) de François de Callières (1645-1717), on apprend que les expressions 'joly homme', 'joly officier' ... sont très employées, particulièrement dans la bouche des jeunes courtisans (dans le sens d'appartenant à la cour) du temps de Louis XIV. Voici un passage avec l’orthographe remaniée comme j’ai pris l’habitude de le faire pour faciliter la lecture : « Le mot de joli homme ne peut jamais signifier autre chose qu’un homme joli ; c'est-à-dire bien fait, agréable & qui plaît, & je consens que cette façon de parler demeure en usage dans ce sens là ; mais à condition qu’on n’abusera plus comme on fait de ce terme de Joli, en le mettant en tant d’endroits où il ne convient point … ».
La beauté à cette époque est un signe de valeur pas seulement physique mais aussi morale. L’élégance et la mode expriment cela ; ce qui est difficile à comprendre aujourd’hui, où le confort prime sur la beauté, et où cette dernière est seulement considérée comme un objet de désir, de possession, et non pas comme l’expression naturelle du savoir-vivre.

© Article LM