Le goût de Diderot : Greuze, Chardin, Falconet, David ...

DIDEROT-Martini-500

DIDEROT-Martini-Detail1-600Photographies du dessus : « Pietro Antonio Martini. Exposition au Salon du Louvre en 1787. Gravure à l’eau forte et au burin, 142,5 x 163 cm. Musée d’art et d’histoire, Genève. © Bibliothèque nationale de France. »  

DIDEROT-Nattier Famille2-300Photographies du dessus : « Jean-Marc Nattier. Jean-Marc Nattier et sa famille, 1730-1762, huile sur toile, 142,5 x 163 cm. Musée national des Châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles. © DIDEROT-Chardin Peches300RMN-Grand Palais (château de Versailles) / Gérard Blot. »  

Photographie de gauche : « Jean-Baptiste Siméon Chardin. Le panier de pêches, raisin blanc et noir, avec rafraîchissoir et verre à pied, 1759. huile sur toile, 38,5 x 47 cm. Musée des Beaux-Arts, Rennes. © RMN-Grand Palais (musée des Beaux-Arts de Rennes) / Patrick Merret. »

DIDEROT-Vernet Bergere300Photographie de droite : Claude Joseph Vernet. La bergère des Alpes, après 1770, huile sur toile, 119,5 x 80 cm . Musée des Beaux-Arts, Tours. © Musée des Beaux-Arts, Tours / P. Boyer Montlouis.

Après le musée Fabre de Montpellier, l'exposition Le goût de Diderot : Greuze, Chardin, Falconet, David ... se déplace à la Fondation de l'Hermitage à Lausanne du 7 février au 1er juin 2014. Elle met en lumière la relation qu'entretient Denis Diderot (1713-1784) avec les beaux-arts. C'est un chroniqueur avant la lettre des Salons (expositions temporaires organisées par l’Académie royale de peinture et de sculpture. Voir l'article intitulé 1704 - Le Salon, les Arts et le Roi) qu’il a commentés dans neuf comptes rendus écrits et publiés entre 1759 à 1781 sur commande du baron Grimm, et publiés dans la revue de ce dernier, la Correspondance littéraire. Peintures, sculptures, dessins et gravures de nombreux artistes français de cette époque appréciés du philosophe et provenant de musées du monde entier sont réunis ici.

DIDEROT-Vien300Photographie de gauche : « Joseph Marie Vien. L’Amour fuyant l’esclavage, 1789, huile sur toile, 130 x 160 cm. Musée des Augustins, Toulouse. © Toulouse, musée des Augustins, photo Daniel Martin. »

« Articulée autour de grands ensembles thématiques, l’exposition s’ouvre avec une section consacrée à la culture visuelle de Diderot avant la grande aventure des Salons. Le parcours développe ensuite trois thèmes qui structurent le goût et l’esthétique du philosophe : la question de la vérité en peinture, la poésie de la peinture, et la magie de l’art. A travers la présentation d’œuvres admirées ou décriées par Diderot, la sélection met à l’honneur certains des plus grands artistes du XVIIIe siècle : Chardin, Boucher, Vernet, Falconet, Greuze, Robert, Houdon, David ... »

Photographie suivante : « Charles-André Vanloo. Esquisse pour Les Grâces enchaînées par l’Amour, vers 1763, huile sur toile, 58,4 x 46 cm. Los Angeles County Museum of Art (LACMA), Los Angeles. © Digital Image Museum Associates / LACMA / ART Resource NY / Scala, Florence. » Sur les Grâces voir l'article intitulé De la grâce et de la tenue.DIDEROT-Vanloo300