La caillette

L'édition de 1762 du Dictionnaire de L'Académie française donne cette définition de la caillette : « On appelle Caillette & Caillette de quartier, Une femme frivole & babillarde. C'est une caillette. On le dit aussi d'Un homme frivole & babillard. C'est une franche caillette. »

Ce terme viendrait du nom d'un fou du roi François 1er. Aux XVI et XVIIe siècles, on l'emploie pour désigner une sorte de niais ou de manière moqueuse. Puis sa définition devient plus tendre. Aujourd'hui lorsque l'on dit « ma caille », c'est affectueux. Une caillette est une petite caille.

© Article et photographie LM