Indiens des Plaines

IndiensDesPlaines1-500QuandThe Sea vers 1860-1869-300 j'étais enfant, je me suis dit qu'entre les indiens et les cow-boys, j'étais pour les premiers. Adolescent j'ai décidé que je ne mettrais jamais les pieds aux États-Unis qui nous envahissaient ; et je n'y suis jamais allé. J'aime la civilisation, mais ce que l'on vit aujourd'hui est de la barbarie.
L'exposition Indiens des Plaines qui se déroule au Musée du quai Branly jusqu'au dimanche 20 juillet 2014 rassemble 132 objets et œuvres d’art de populations amérindiennes (Cheyenne, Sioux, Blackfoot, Comanche, Pawnee …) du XVIe siècle au XXe.

« L’exposition est l’occasion d’aborder la vie quotidienne dans les réserves, la religion, le rôle des hommes et des femmes dans la société, l’impact des contacts avec les Européens puis les Américains ; mais aussi la relation avec la Nature de ces peuples indigènes qui occupaient les Grandes Plaines d’Amérique du Nord ; ce vaste territoire qui s’étend du bassin du Mississipi aux Rocheuses de l’Ouest, et du Rio Grande dans le Texas du sud à la branche supérieure de la rivière Saskatchewan, dans le centre de l’Alberta. »

Photographie de gauche : The Sea, vers 1860-1869. Photographie extraite des albums Photographs of North American Indians by W. H. Jackson, constitués par William Henry Jackson en 1876-1877. Tribu Sac et Fox. Photographie d'Antonio Zeno Shindler (1823-1899). © musée du quai Branly.IndiensDesPlaines2-500