Habits du XVIIIe siècle

Si le XVIIIe siècle m'était conté : Grâce à cette vidéo du musée des Tissus de Lyon, revenons sur cette exposition, et savourons une partie de la magnifique collection de ce musée. Rappelons aussi l'article du blog consacré à cela : Le goût du XVIIIe siècle : une très grande finesse.

stouder 06/12/2012 09:53


Merci de vos infos et liens.


 


 

stouder 16/10/2012 08:37


Merci pour votre sympathique blog.  J'étudie actuellement la généalogie et l'historique du patronyme STOUDER.  J'en ai trouvé bcp sur la ville de Lyon et un certains nombres de femmes
travaillaient dans les fabriques de tissus et étaient indienneuses.  Avez-vous des informations sur les tissus indiennes ?    Cette vidéo ici est chouette mais comme d'habitude on
ne voit que les habits des bourgeois, il serait intéressant de voir comment se vêtait les petits gens pour comparer.  J'aime remettre ma généalogie dans le contexte (histoire, lieu, mode de
vie ...)


 


Coridialement.


 


 

La Mesure de l'Excellence 16/10/2012 20:46



Bonjour,
Ces habits de « bourgeois » qui sont surtout alors de l'aristocratie sont confectionnés par des petites mains.
Sur les indiennes il y a le musée de la toile de Jouy : voir Iconographies bucoliques dans la toile de Jouy.
Sur le métier de tisseur il y a cet article : Lyon : capitale française de la soie.
Sur les petites mains de la mode j'ai écrit de nombreux articles.
Dans les familles des « petits gens », souvent les femmes, les filles, les
grands-mères confectionnent leurs dentelles, habits ou autres éléments vestimentaires raffinés. C'est pour cela qu'au XIXe siècle et au début du XXe de nombreuses revues de mode éditent des
patrons. Évidemment ces vêtements sont surtout utilisés pour des événements spéciaux ; mais ils existent. Les vêtements traditionnels régionaux en gardent la mémoire. Concernant les habits
de tous les jours ou de travail il en reste qui sont présentés par exemple dans des expositions sur des métiers etc. Dans la région de Lyon, il y a de nombreux petits musées retraçant l'histoire
du tissage. Moi-même je viens de cette région et ai passé mon enfance dans un village (entre Saint-Etienne et Montbrison)
où la première activité est, encore dans les années 70 le textile. Il y a alors de petites usines mais aussi des ateliers individuels de tissage.
Bonne recherche