114 Rue Oberkampf suite

En prolongement de l'article intitulé 114 rue Oberkampf, j'ai envoyé un message à la mairie de Paris auquel j'ai reçu aujourd'hui cette réponse :

« Monsieur,

Pour répondre à vos remarques, je vous précise que cette parcelle a fait l'objet d'une demande de Permis de Construire (111 15 V 0015) valant démolition totale d'un bâtiment élevé (R+1) et construction d'un hôtel de tourisme de 31 chambres.

Le Permis de construire a été déposé le 2/04/15 et a fait l'objet d'un avis favorable de l'Architecte des Bâtiments de France, la Commission du Vieux Paris n'ayant pas émis de voeu contre la démolition.

Le maire du 11eme arrondissement a émis un avis « très défavorable pour des raisons patrimoniales » et l'arbitrage au Cabinet de la Maire a confirmé cet avis.

Le Permis de Construire a donc fait l'objet d'un rejet implicite au 16/12/15 et non d'un accord tacite, ainsi que vous l'exprimez.

Cordialement,

LE CHEF DU CABINET DE LA MAIRE DE PARIS. »

Il semblerait donc que ce bâtiment soit en voie d'être conservé. Les panneaux de permis de démolir fantaisistes, avec "accord tacite" de la mairie (cliquer sur une des images ci-dessous pour voir un de ces panneaux), placardés sur le bâtiment restent un mystère.

La réponse de la mairie, que je remercie, est bienveillamment très détaillée, et nous permet de constater une nouvelle fois que certains des architectes des Bâtiments de France (qui dépendent du Ministère de la Culture à l'échelon départemental) et que la Commission du Vieux Paris (prise en main par la l'actuelle maire de Paris - voir cet article) ne font pas leur travail !