Chefs-d’œuvre du musée des Beaux-Arts de Budapest

En regardant l'affiche de l'exposition Chefs-d’œuvre de Budapest Dürer, Greco, Tiepolo, Manet, Rippl-Rónai..., qui a lieu du 9 mars au 10 juillet 2016 au musée du Luxembourg à Paris, je ne m'attendais pas à contempler un si bel étalage de chefs-d’œuvre. L'affiche représente la peinture de Femme à la cage de József Rippl-Rónai datant de 1892. Une dame habillée de noir regarde un canari emprisonné. Le tableau est assez sombre. Par contre l'exposition ne l'est pas. On se baigne dans l'histoire de l'art avec délectation à travers de véritables trésors picturaux raffinés, aux couleurs éblouissantes, aux traits délicats... et quelques étonnantes sculptures.

Afin d'être rénové, le musée des Beaux-Arts de Budapest a fermé pour quelque temps, nous permettant d'apprécier à Paris certaines des merveilles qu'il possède composées par Albrecht Dürer, Tintoret, Léonard de Vinci, Greco, Giambattista Tiepolo, Pierre Paul Rubens, Francisco de Goya y Lucientes, Claude Monet, Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent van Gogh... Il y en a beaucoup, avec chaque oeuvre nous transportant dans un univers différent.

Photographies ci-dessus en haut et à gauche : Sculpture en bois de Sainte Dorothée de 1410-1420 (Royaume de Hongrie). La silhouette et le visage sont particulièrement élégants. Cette œuvre était peinte. Du reste le blanc sur la peau du visage et le rouge aux lèvres qui se détachent font penser à du maquillage, ce qui est d'un bel effet.

Photographie de droite : Jeune homme devant un Portrait d’un jeune homme d'Albrecht Dürer de vers 1500-1510.

Photographies ci-dessous : Crucifixion par Albrecht Altdorfer (peintre de Ratisbonne en Allemagne) de vers 1518-1520. Le coloris est magnifique.

Photographies ci-dessous : Peintures du XVIIe siècle.

À deux pas du musée du Luxembourg se trouve l'Institut hongrois de Paris, avec devant sa porte d'entrée une statue dont la photographie est ci-dessous.