Amour est aussi un fleuve !

Avec un titre comme Esthétiques de l’Amour : Arts décoratifs de Sibérie Orientale, on s'attend à apprendre sur la façon dont les chamans sibériens envisagent l'esthétisme en amour. Et bien pas du tout ! L'exposition ayant cet intitulé, présentée jusqu'au 24 janvier 2016 au musée du quai Branly, a pour sujet les populations de la fin du XIXe siècle et du début du XXe vivant dans une partie (principalement russe) du bassin formé par le gigantesque fleuve nommé Amour. De nombreux objets rituels et du quotidien y sont visibles... beaucoup en rapport avec l'invisible : les esprits de la Nature, une nature et des gens très éloignés de notre quotidien, l'amour aussi à travers de nombreux vêtements de mariage etc.

Ceux qui aiment la nature seront, je crois, enchantés. On peut y contempler un travail d'artisanat délicat d'objets fabriqués à partir d'éléments bruts offerts par la nature comme l'écorce de bouleau qui dans des mains expertes peut aboutir à de jolis et fins paniers, boîtes etc. Savez-vous que l'on peut confectionner des vêtements (de la tête aux pieds) avec la peau de certains poissons particulièrement appréciée pour son caractère imperméable ?

L'Amour a aussi une importance géostratégique. C'est un fleuve dont une très grande partie du cours sert de frontière entre la Russie et la Chine.

Photographie du haut : « Corbeille pour ramasser les baies. Nivkh. Fédération de Russie, île de Sakhaline, vallée de la Tym. Deuxième moitié du 19e siècle- début du 20e siècle. Écorce de bouleau (Betula utilis). Musée du quai Branly, Paris. »

Photographie de gauche : « Boîte avec couvercle, nécessaire à couture. Nivkh ou Nanaï. Fédération de Russie, bassin de l'Amour. Fin du 19e siècle - début du 20e siècle. Écorce de bouleau (Betula ermanii). Musée du quai Branly, Paris. »

Photographie de droite : « Paire de bottes. Aïnou. Fédération de Russie, île de Sakhaline, vallée dela Poronaï. 19e siècle. Peau de saumon du bossu (Oncorhynchus gorbuscha), peau de hucho de Sakhaline (Hucho perryi), fil de coton teint à l'indigo. Musée du quai Branly, Paris. »

Photographies ci-dessous : « Manteau féminin de fête. Nivkh. Fédération de Russie, région de l'Amour. Fin du 19e siècle. Peau de saumon du Pacifique (Oncorhynchus keta), peau de carpe de l'Amour (Cyprinus rubrofuscus). Musée du quai Branly, Paris. »