Thomas Couture

Six musées, à Paris et en région Picardie, s’associent pour fêter le Bicentenaire de la naissance du peintre Thomas Couture (1815-1879). Depuis le 12 octobre 2015 jusqu'au 6 mars 2016 de nombreux accrochages, expositions et conférences ont lieu. Les expositions réunissent ensemble près de cent-soixante-quinze oeuvres de l'artiste, avec :

- Du 17 octobre 2015 au 11 janvier 2016, L'enrôlement des volontaires, des études préparatoires au tableau final, au MUDO - Musée de l’Oise de Beauvais ;

- Du 17 octobre 2015 au 1er février 2016, Thomas Couture dans les collections du Palais de Compiègne, au Palais de Compiègne ;

- Du 17 octobre 2015 au 31 janvier 2016, Thomas Couture : portraitiste, au Musée Antoine Vivenel de Compiègne ;

- Du 17 octobre 2015 au 6 mars 2016, Thomas Couture (1815-1879). Méthode et entretiens d'atelierau Musée d'Art et d'Archéologie de Senlis ;

- Du 16 octobre 2015 au 21 février 2016, Thomas Couture : La fabrique des grands formats, au Musée de Picardie d'Amiens ;

- Du 12 octobre 2015 au 28 février 2016, Thomas Couture, peintre de la société parisienne, au Musée de la Vie romantique à Paris.

Photographie du haut : L'Enrôlement des Volontaires de 1792. Huile sur toile de plusieurs mètres de long, de 1848, conservée au MUDO - Musée de l'Oise de Beauvais.

Je n'ai vu que ce qui est présenté au Musée de la Vie romantique, c'est à dire quatre peintures et un dessin de l'artiste. Mais le grand nombre n'est pas un signe obligatoirement de qualité... et puis c'est toujours une joie de se promener dans cet endroit faisant revivre l'esprit de la 'Nouvelle Athènes' du XIXe siècle : le quartier de Notre-Dame-de-Lorette au nord de Paris.

Ci-dessous quelques photographies que j'ai prises dans le musée, avec la première représentant Léon Ohnet peint par Thomas Couture vers 1840-1841.

Photographie ci-dessous : Le comte de Lancosme-Brèves par Eugène Giraud (1806-1880).

Photographies ci-dessous : Don Juan et Haïdée par Marcel Saunier (?-1842), de 1839. Cet achat du musée date de 2014. Cette huile sur toile est dans un style particulièrement à la mode à cette époque, avec ses couleurs très particulières et ses personnages qui ne le sont pas moins.