Être femme sous Louis XIV, du mythe à la réalité.

Être femme sous Louis XIV, du mythe à la réalité est le titre de la nouvelle exposition temporaire automnale du Musée-Promenade de Marly-le-Roi / Louveciennes qui a lieu du 3 octobre au 2015 au 14 février 2016.

Le château de Marly était la résidence intime du Roi-Soleil. Il fut détruit durant le Premier Empire. Le Musée-Promenade est situé à l'entrée du domaine. Au rez-de-chaussée quelques oeuvres d'époque rappellent le passé de l'endroit. La nouvelle exposition est en sous-sol.

Il s'agit d'une très intéressante rétrospective sur le sujet de la femme sous Louis XIV, en particulier chez les aristocrates de l'époque, à travers une centaine d’œuvres prêtées par la Bibliothèque nationale de France et des musées de toute la France.

Ceux qui aiment la mode de cette époque seront ravis car de multiples documents de qualité en témoignent : des gravures, des peintures, des livres et quelques objets d'art autour de la toilette, thème qui occupe une pièce. J'ai pris de nombreuses photographies que l'on peut voir un peu plus loin.

Photographie de gauche : « Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne, d’après JB. Santerre, première moitié du XVIIIe siècle, Musée-Promenade, dépôt du château de Versailles, © Musée-Promenade - Jean-Yves Lacôte. »

Photographie de droite : « L’Écaillère, Pierre Brébiette, XVIIe siècle, eau-forte, musée Carnavalet, © Musée Carnavalet – Roger Viollet. »

Photographies ci-dessous : « La Princesse Palatine, N. Bonnart, vers 1675, eau-forte, Musée-Promenade, © Musée-Promenade. » « Madame le Duchesse d'Orléans » est décrite ici « dans son habit de Campagne ». Il s'agit d'un accoutrement d'homme, excepté qu'elle porte une robe.

Photographies ci-dessous : « Françoise d’Aubigné, marquise de Maintenon, d’après P. Mignard, vers 1700, Musée-Promenade, dépôt du château de Versailles. © Musée-Promenade - Jean-Yves Lacôte. »

Photographies ci-dessous : Détail d'une gravure de vers 1634-1636 d'Abraham Bosse (1604-1676) intitulée Le Mariage à la ville : le retour du baptême.

Photographies ci-dessous : Détail d'une estampe de Pierre-Jean Mariette (1694-1774) représentant Madame la duchesse du Maine (1676-1753). On le voit, la mode est très différente de quelques années auparavant. Sur le visage on pose beaucoup de mouches.

Photographies ci-dessous : Portrait de Marie-Thérèse de Bourbon-Condé, princesse de Conti (1666-1732). Huile sur toile. Après 1688.

Photographie ci-dessous : Détail d'une gravure almanach pour l'année 1680 : À la Gloire de la France et le Bonheur de l'Espagne.

Photographie ci-dessous : Madame de Guéméné (1606-1685).

Photographies ci-dessous : La Galerie du Palais. Eau-forte d'Abraham Bosse de vers 1638. Cette gravure représente trois boutiques dans une galerie, une de livres, une autre d'accessoires de mode (éventails, gants...) et une troisième de dentelles, cols etc..

Photographies ci-dessous : Le Savetier. Estampe d'Abraham Bosse de vers 1634-1636.

Photographies ci-dessous : Gravure intitulée La Couturière.

Photographies ci-dessous : Le Parfumeur français... de Simon Barbe. Livre du XVIIe siècle.

Photographies ci-dessous : Petits pots couverts de toilette, sans doute à onguent, et boîte ronde pour savon ou éponge, en porcelaine tendre de Saint-Cloud de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe.

Photographie ci-dessous : Flacons de senteurs.

Photographie ci-dessous : Il est possible dans cette exposition de sentir quatre parfums du XVIIe siècle reconstitués d'après des recettes originales.