Le siècle de François Ier

Depuis le 7 septembre et jusqu'au 7 décembre 2015, le château de Chantilly fête François Ier (1494-1547) et le cinq-centième anniversaire de la bataille de Marignan (1515) avec l'exposition Le siècle de François Ier. Deux-cents œuvres mettent en lumière la régénération des arts et des lettres grâce à la volonté du roi de faire renaître la France. C'est la troisième Renaissance que connut ce pays après celles des IXe et XIIe siècles.

Je n'ai pas vu cette exposition. J'espère que contrairement à celle qui a eu lieu à la Bibliothèque nationale et celle que l'on peut voir jusqu'au 18 octobre au château royal de Blois, elle met davantage en valeur le caractère novateur de la Renaissance française, le goût de François Premier pour les arts, notamment de l'Antiquité et des grands maîtres du XVIe siècle, ainsi que la régénérescence de tous les arts décoratifs (architectures, céramiques, sculptures, peintures etc.).

Photographie du haut : Fleurs de lys.

Photographie de droite : Détail d'une enluminure de « Les Trois premiers livres de Diodore Sicilien, historiographe grec. Traduit par Antoine Macault. Enluminé par Jean Clouen, Noël Bellemare et le Maître de François de Rohan. Parus en 1534. » © Bibliothèque et archives du château de Chantilly.

Photographie de gauche : « Deuxième livre de l’Iliade Homère, traduit par Hugues Salel Vers 1540. » © Bibliothèque et archives du château de Chantilly.

Photographie ci-dessous : Détail d'un dessin de « La Bataille de Marignan. Attribué au Maître de la Ratière. Milan, vers 1515. » © Bibliothèque et archives du château de Chantilly.