Fortifications parisiennes

L'expansion de Paris fut à l'origine de sept enceintes successives depuis l'époque romaine et sans doute une de plus durant la gauloise. La première a été construite dans l'île de la Cité avec un mur de pierre qui en faisait tout le tour. Au Xe siècle une seconde s'étendait au delà de celle-ci. Celle de Philippe Auguste (1165-1223), construite de 1190 à 1213, formait un cercle de courtines (une courtine est une muraille reliant deux tours) et de cinq-cents tours. Suivirent celles de Charles V (construite de 1356 à 1383), de Louis XIII (débutée en 1566), le mur des Fermiers généraux (édifié de 1784 à 1790) et celle de Thiers (bâtie entre 1841 et 1844).

Les grands boulevards ont été faits sur les talus et fossés des remparts de Louis XIII de 1668 à 1705. À cette époque il s'agissait d'une large voie (pavée seulement en 1778) bordée d'ormes, qu'on appelait le « Nouveau-Cours ».

Quelques vestiges de ces fortifications subsistent, le plus souvent intégrées aux habitations. Récemment, en voulant faire un jardin, on a découvert une partie de l’enceinte parisienne de Charles V datant du XIVe siècle (voir cet article et le suivant). Plusieurs parties de l'enceinte élevée par Philippe Auguste (XIIe-XIIe siècles) ont été conservées comme l'affichent les photographies de ce présent article.

Photographie de gauche : Base d'une des tours de l’enceinte de Philippe Auguste aujourd'hui dans le salon d'un chocolatier, cour du Commerce-Saint-André, en face de la partie postérieure du Procope, construit en 1684, qui est aujourd'hui le plus ancien café de Paris.

Photographies ci-dessous : Cour du Commerce-Saint-André. Ce passage a été ouvert en 1776 sur le parcours de l’enceinte de Philippe Auguste.

Photographies ci-dessous : À côté de cette tour un portail donne sur deux cours pittoresques, où des habitations ont été construites dans les remparts. À gauche la première cour et à droite la seconde.

Photographies ci-dessous : Portion de courtine de l'enceinte de Philippe Auguste, rue Clovis, derrière le Panthéon et l'église Saint-Étienne-du-Mont.