Chefs-d'oeuvre d'Afrique Dans les collections du musée Dapper

PROLONGATION JUSQU'AU 17 JUIN 2017 !

Je n'ai aucune compétence en art africain ; mais comme le musée Dapper le dit, je veux bien le croire : pour l'exposition Chefs-d'oeuvre d'Afrique dans les collections du musée Dapper, se déroulant du 30 septembre 2015 au 17 juillet 2016, sont présentées au public « Des oeuvres figurant parmi les plus importantes au monde réunies pour la première fois. Remarquables par leur esthétique, elles témoignent des grandes cultures de l'Afrique. »

« Le fonds du musée Dapper se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l'ancienneté. L'exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des oeuvres majeures. Certaines sont uniques et n'ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon (Fang, Kota, Punu...), du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke). »

Je suis allé voir cette exposition et ne le regrette pas du tout. Elle nous plonge dans une Afrique multiple, pleine de vie et de magie... encrée dans le réel et dans l'imaginaire, humaine et divine. Cela commence avec des statues de gardiens avec certaines contenant même de la peau et des os humains. Cela se poursuit dans un voyage initiatique à travers l'Afrique. Les objets exposés ayant été fabriqués pour la plupart pour des pratiques rituelles, le fait de ne pas faire partie de ces pratiques donne une impression étrange de voyeurisme. Leur esthétique pose aussi des interrogations. Voilà je n'en dirai pas davantage ne connaissant pas le sujet... et celui-ci me semblant particulièrement vaste... je me tais.

Photographie ci-dessous : Tête en terre cuite de 38 cm du Ghana (région Hemang : Twifo) du XVIIe siècle. Musée Dapper.