Avoir du nez

Autrefois le nez devait être un signe de pouvoir. Les portraits de profil des monarques français affublés d'un grand nez le laissent supposer. C'est aussi à cet appendice que certains révolutionnaires, submergés par le nombre d'oeuvres de l'ancien régime à saccager, en particulier religieuses, s'en prirent aux nez.

Photographie : Chapiteau d'une petite colonne dans l'église Saint-Germain à Paris. © LM.