Art bönpo de l’ancien Tibet

Le Bön (ou Bonpo) est une religion toujours vivante au Tibet et à l'extérieur depuis son invasion par la République populaire de Chine. Elle précèdait l'arrivée du Bouddhisme dans l'Himalaya et a donné à celui-ci son originalité. Lors de sa mission au Tibet oriental, en 1907-1908, le capitaine Henri d'Ollone (1868-1945) a ramené notamment dix tankas (peintures pouvant se rouler afin de mieux voyager) du XIXe siècle relatant la vie du fondateur du Bön : Tonpa Shenrab. Ces pièces sont présentées pour la première fois, jusqu'au 12 octobre, par le musée Guimet dans le cadre de l'exposition Art bonpo de l’ancien Tibet. « De rares sculptures bonpo issues d'une collection particulière, des photographies et des documents accompagnent cette exposition qui contribue à une meilleure connaissance du Tibet. »

Une anecdote : Lorsque l'on va dans l'Himalaya on trouve de nombreux stupas, des monuments religieux autour desquels on marche dans un sens précis. Lorsque je suis allé à Katmandou, deux moines d'un monastère bön où je devais me rendre sont venus me chercher. Sur le chemin il y avait un grand stupa autour duquel des centaines de personnes marchaient. Nous étions les seuls à aller en sens inverse, car c'est ainsi que font les bönpos !