Tassinari & Chatel

La maison Tassinari & Chatel et la maison Prelle sont les deux derniers soyeux (fabricants ou négociants de soieries) lyonnais travaillant encore sur des métiers à bras (non mécaniques). Je suis particulièrement sensible à ce genre de manufactures car j'ai vécu mon enfance dans un village entre Saint-Etienne et Lyon, pas très loin de Panissières où Tassinari & Chatel a installé dernièrement son usine moderne avec des métiers à tisser de la dernière génération, les métiers à bras étant regroupés à Lyon, à la Croix Rousse, dans un des derniers ateliers de canuts (nom donné à Lyon et sa région aux ouvriers tisserands de soie travaillant sur un métier à tisser). Dans mon village c'était même la principale activité. Il y avait des usines avec plusieurs métiers, et un grand nombre de familles avaient leur propre atelier avec un ou deux métiers à tisser. Chaque ville, chaque village avaient leurs spécialités. À Lyon c'était la soie, à Saint-Etienne les rubans, à Tarare la mousseline etc.

Les maisons Tassinari & Chatel et Prelle conservent non seulement un savoir-faire mais aussi des documents inestimables de soieries anciennes et autres archives d'époque dans leurs fonds.

Lors de ma visite du château de Fontainebleau pendant le Festival de l’histoire de l’art (29 au 31 mai) que j'ai beaucoup apprécié, j'ai contemplé le travail des maisons Prelle et Tassinari & Chatel. Cette dernière a notamment tissé pour le Boudoir turc, ouvert au public très récemment, un velours de soie à lames d'or semblable à celui commandé par l’Impératrice Joséphine. Entre 1965 et 1969, la société Prelle a aussi restauré à l'identique le grand broché de la chambre de l'Impératrice au Château de Fontainebleau. Les étoffes originales ayant été fabriquées aux alentours de 1789 sous ordre de Marie-Antoinette et réutilisée par l'Impératrice sur des meubles premier Empire, cela donne un mélange étrange mais historique (voir photographies ci-dessous) !

Voir aussi l'article intitulé Lyon : capitale française de la soie.

Photographies ci-dessus : Images prises dans le lieu servant aux présentations de Tassinari & Chatel à Paris.

Photographie de gauche : Endroit et envers d'un tissu en soie tissé par Tassinari & Chatel.

Photographies ci-dessous : Lampas brochés de la chambre de l’Impératrice au Château de Fontainebleau exécutés par la manufacture Prelle.