Acquisitions du Musée du papier peint de Rixheim

PROLONGATION JUSQU'AU 31 DÉCEMBRE 2016 !

Le Musée du papier peint de Rixheim a été fondé en 1983 à partir de la collection Zuber (composée d'éléments du début du XIXème siècle à 1983) et celle du Musée de l'impression sur étoffes de Mulhouse, constituant un corpus de plus cent-vingt-mille documents. Depuis sa création il continue de s'enrichir de plusieurs centaines de documents par an.

Jusqu'au 16 mai 2016, le musée donne à apprécier une exposition temporaire intitulée Enrichir, développer, Accroître : 30 ans d'acquisitions au Musée du Papier Peint avec un choix d'une cinquantaine de ces oeuvres sélectionnées parmi toutes ces acquisitions, couvrant un large panorama de l'histoire du papier peint des origines à nos jours : « des papiers peints dominotés du 18ème à la création contemporaine de ce début de 21ème siècle ». Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, le musée présente aussi une exposition permanente avec des exemples de tous horizons ainsi qu'un « échantillonnage du matériel qui a permis d'imprimer le papier peint à la main et à la machine, du XVIIème siècle aux années 1930 ».

Le papier peint est une technique qui pendant de nombreuses années a fait, et continue de faire, rentrer l'art dans des maisons ainsi que la fantaisie et le rêve à travers des scènes historiées, décoratives ou fantaisistes (parfois les trois en même temps). Combien d'enfants et d'adultes se sont endormis en regardant danser sous la lumière de la lune les formes imprimées du papier de leur chambre, et ainsi entrer paisiblement dans le rêve ?

Premières photographies : « Paravent décoré de papiers peints. Manufacture inconnue, France, vers 1790. Impression à la planche. Inv. 2011.27 (Achat en vente publique). » © Musée du papier peint de Rixheim.

Photographie de gauche : « Boîte à secrets. Manufacture inconnue, France, vers 1790. Papier marbré et impression à la planche. Inv. 2013.18.1 ( Achat sur internet). » © Musée du papier peint de Rixheim.

Photographies ci-dessous : « Papier de tapisserie. Atelier Defourcoy, Paris, vers 1720. Planche et pinceautage. Inv. 982 PP 64 (Ancienne coll. Follot, Paris). » © Musée du papier peint de Rixheim.