Lumière! Le cinéma inventé

Faire une exposition sur l'évolution du cinéma jusqu'au numérique au Grand Palais est une bonne idée, surtout lorsque celle-ci est centrée sur ses débuts et les frères Lumière. Et puis cet édifice parisien est édifié à partir de 1897, pour l'exposition universelle de 1900, à peu près en même temps que l'invention du cinéma moderne par les frères Lumière en 1895.

L'exposition Lumière! Le cinéma inventé est à voir donc jusqu'au 14 juin. On y retrouve les prémices du cinéma avec quelques machines à faire bouger les images (pantomimes lumineuses ...), et d'autres documents d'époque suivant le perfectionnement de cet art, pour en arriver jusqu'à aujourd'hui et une surprenante invention française qui est sans aucun doute le futur : un écran permettant de voir un film (même ancien) en trois dimensions ! Il faut s'attendre à avoir donc bientôt chez soi des écrans 'Trois dimensions'.
On y apprend aussi que les frères Lumière n'inventèrent pas que la projection de cinéma mais aussi notamment la photographie couleur et la 3D ! Louis Lumière présenta « à Paris, devant l'Académie des sciences, […] plusieurs films [en relief] dont une version 3D de Arrivée d'un train à La Ciotat, projetée devant des savants munis de lunettes anaglyphiques à verres bleus et jaunes. En avant-première mondiale [l'exposition présente ce film] en 3D sans lunettes, grâce au procédé développé par la société française Alioscopy, pionnière des écrans auto-stéréoscopiques. L'histoire de l'image relief continue donc de s'écrire en France, dans la lignée des Lumière. »

Photographie de gauche : Les frères Lumière sont bien les inventeurs du premier film projeté qui commence l'exposition : La Sortie de l'usine Lumière à Lyon.

Photographies de droite et ci-dessous : Intérieur de l'exposition.

Photographie ci-dessous : L'exposition permet de revivre la (sans doute) première séance publique payante organisée par les frères Lumière au Salon Indien du Grand Café du 14 boulevard des Capucines (très à la mode alors) à Paris, le 28 décembre 1895, reconstitué pour l'occasion, et où on peut y contempler tous les petits films alors projetés. C'est émouvant de voir gesticuler Monsieur Lumière en toute bonhomie, comme si tout cela n'était qu'un jeu … le jeu de l'image.

Photographie ci-dessous : En sortant de l'exposition (là où on présente son ticket), je me suis aperçu qu'on voyait par la fenêtre, en transparence de la grande affiche extérieure, le visage d'un des deux frères Lumière semblant nous faire un petit coucou. Et si la vie ressemblait à une projection cinématographique ?